Réponses d'experts

L'incontinence anale

Encore plus taboue que l'incontinence urinaire, l'incontinence anale concerne surtout les personnes âgées.

Pour en savoir plus : incontinence et personnes âgées

L'incontinence anale : pas si rare

Bien qu'il s'agisse d'un sujet tabou, l'incontinence anale (ou fécale) est assez fréquente. Elle touche environ 2 % de tous les adultes, mais sa prévalence augmente avec l'âge.

Les personnes âgées sont les plus concernées. Ainsi, la moitié des personnes résidant dans des maisons de retraite présenteraient une forme d'incontinence fécale.

L'incontinence fécale n'est pas une maladie, c'est un symptôme qui peut révéler une maladie neurologique par exemple.

Elle est associée à une incontinence urinaire dans près d'un quart des cas chez les personnes âgées.

Pour en savoir plus : incontinence urinaire

Symptômes

L'incontinence fécale ou anale correspond à l'impossibilité de retenir ses gaz ou ses selles. Il existe plusieurs degrés de gravité d'incontinence anale :

  • fuite de gaz,
  • traces de matières fécales sur le sous-vêtement,
  • incontinence totale de selles, même solides.

Les causes de l'incontinence anale

Le muscle qui permet de retenir les selles est le sphincter anal, un petit anneau qui se contracte au niveau de l'anus.

Les causes les plus courantes d'incontinence fécale sont :

  • une diarrhée,
  • une constipation : chez la personne âgée, une constipation terminale, caractérisée par la difficulté à évacuer les selles, peut entraîner la fuite de matières fécales ;

Pour en savoir plus, visitez notre site spécialisé : Constipation

  • une maladie neurologique ;
  • l'accouchement peut également entraîner un risque d'incontinence fécale en raison de la distension des sphincters et du périnée.

Ainsi, 10 à 15 % des femmes en souffrent juste après l'accouchement et près d'un tiers d'entre elles en souffrent à un âge avancé.

Pour en savoir plus : incontinence chez la femme

Dico des médicaments

Tous les médicaments Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien.

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami

Pour aller plus loin ...

  • 3 Françaises sur 4 confrontées à des problèmes de f (...)  | ACTU

    (Relaxnews) - Sujet tabou, les fuites urinaires touchent pourtant une majorité de Françaises. D'après un sondage réalisé par Ipsos pour Tena, 75% des femmes avouent avoir déjà été confrontées à ce type de problème. Sans surprise, les problèmes de fui [...]

  • Votre prochain médicament : votre propre urine  | ACTU

    Dans la famille des sujets atypiques, vous voilà servi. L'idée peut paraître repoussante, mais boire son urine est une pratique assez répandue, elle concerne plusieurs millions d'adeptes. J'ai nommé l'urinothérapie. Une tendance qui séduit particulièrem [...]

  • Tenez un catalogue mictionnel.  | Astuce

    Pour aider le médecin à identifier les mécanismes en cause dans votre incontinence, il est souvent utile de tenir un catalogue « mictionnel » pendant quelques jours. L’objectif est de noter précisément dans un carnet vos apports de liquide, le vo [...]

 

Trouver un médicament

Ce critère permet de chercher votre médicament par :
  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Recherche avancée

Poser une question

Téléchargements

Guides, fiches pratiques, lettres & contrats-types, ...

5700 documents sur comprendrechoisir.com Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Incontinence anale : tout savoir sur l’incontinence anale

Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Liens rapides